Retracer les techniques de harcèlement psychologique afin en partie de terroriser une cible  sur des décennies est difficile

Le ciblage comme la réalisation des scénarios de terreur / torture psy  conduisant à la destruction psychique, à la psychose ou autres sont ajustés ,personnalisés à chaque cible,donc variants pour chaque mais curieusement identique en le thème puisqu’il s’agit d’un guérilla psychique standardisée et n’ayant pas de frontière . Des cibles expérimenteront les mêmes tortures « sans contacts » et méthodes à des milliers de km de distance , sans nul liens, sans rapports,sans motifs,sans casiers,sans délits commis,sans crimes commis etc..


De façon synthétique ces méthodes ont été théorisées et mises en pratique part des polices politiques d’État de type Stasi (un « modèle en le genre » ayant rationalisé et systématisé le fameux Zerzetsung . Désormais ces polices politique secrètes , clandestines, illégales sembleraient réaliser des formes nouvelles de répressions ou de conditionnement individuel (mais bien des cibles n’ont rien à se reprocher légalement ) ou/et des travaux de recherche sur ces techniques et armes . Ces unités opèrent ans l’ombre la plus totale dans le cadre de lois d’exception (budgets opaques et classifiés secret) avec les pires psychopathes afin d’arriver à leurs fins en opérant avec des armes électromagnétiques à énergies dirigées (DEW dans le texte pour directed energie weapons) classifiées et couvertes par une totale omerta sur le Territoire

La méthode principale est la salissure constante de la cible,la dégradation de son quotidien , de l’avilir,l’humilier,la torturer. UN pourrissement de l’être, du corps et de l’esprit . afin qu’elle glisse plus encore en la folie, la psychose se coupant d’un réel qu’elle ne peut plus intégrer. La défaillances des capacités d’intégration du réel avec la mise en place de conduite de retrait et d’isolement puis de reconstruction délirante (les matériaux seront même fournis par les PERPS afin de fragmenter au maximum l’appareil psychique d’une cible ) est l’arme première des PERPS .


Car le Gangstalking est bien une tentative de « pourrir » la vie d’une cible 24/24 7/7 sur tous les plans ,en tous lieux et tous temps (ce qui est délirant dans la prétention même)

La liste des méthodes afin d’obtenir « ce pourrissement de l’être » est longue car ces services ont hérités de milliers d’”expériences” médicales ou psychologiques sur le conditionnement cérébral, sur l’esprit, la psyché humaine .Les premiers travaux scientifiques importants sur le « contrôle de l’esprit » débutèrent dans les camps de concentrations Nazis . Il s’agit d’une anti médecine , une science de répression,de torture, de police psychique exercée désormais à des fins politiques (neutralisation/suppression) ou/et de recherche sur des nouvelles technologies impactant à distance toutes les fonctions neurologiques : le contrôle de l’esprit à distance et surtout sa destruction

La partie des armes DEW (Directed Energie Weapons) m’est obscure , je ne peux que constater des effets , des sortes protocoles réalisés avec ses armes, des sortes de préparation psychiques passant par la torture corporelle . Car les PERPS jouent sur les deux tableaux avec la psyché pour cible : c’est ce qui les intéresse : pour les fonctions corporelles il ne s’agirait que dommages collatéraux bien qu’impactant la partie psychique (le corps sera torturé pour)

Mais pour mon cas toute la partie depuis 2005 se joue principalement sur le plan psychique, mental avec des ravages sans nom.

Après des nuits blanches , des modifications des fonctions cérébrales, des tortures quotidiennes puis des manipulations psy en fait un être humain peut être poussé à quasi n’importe quoi et il faut une grande force de résistance, une grande Foi pour contrer les attaques,les mises en scènes,les interprétations et suggestions des PERPS .

 

1. Le préalable : Stresser et déstabiliser la cible en son quotidien

Stresser la cible en permanence à son domicile et la déstabiliser en permanence en créant un cadre de vie insécure,menaçant,hostile avec des forces inconnues

Au pire les PERPS généreront des délires mystiques chez beaucoup de cibles sur ces forces…qui de façon certaines au vue des abominations perpétrées ne sont plus vraiment humaines…)

A minima, un sentiment paranoïaque « légitme » doit être établi par les PERPS sur la cible confrontée à une multiplicité d’éléments hostiles ou malveillants dont elle est victime (pour des motifs bien sûr inconnus ou pseudo délirants:fausse rumeurs etc…)


Toutes les méthodes procéderont en une sorte de guérilla psychologique à caractère très clairement obsessionnelle se voulant intemporel (méthode de la reproduction systématique des sevices/trauma/tortures) et reproductible spatialement (si la cible déménage…idem)


L’exécution des procédures de guérilla-psy au quotidien est confiée (probablement) en sous-traitance à une cellules quasi autonome composés de tres jeunes psychopathes à prédominance sadique (dits PERPS-) qui auront pour mission de stresser la cible en permanence à son domicile et de la déstabiliser . Préalable indispensable aux autres méthodes de psy inversée

ces tortionnaires new-tech disposent de moyens classiquement attribués à des unités de contre-espionnage spécialisés dans la guerre électronique/désinformation/op psychologique opérant sur le territoire mais ces méthodes sont constatées commme reproductibles et standardisées dans la plupart des pays occidentaux

sommairement ces méthodes seront :

-l’emploi massif et permanente des armes DEW à des fins de tortures,de conditionnement etc…qui est la part la plus éprouvante , celle impactant la cible dans sa chair et son esprit . Sans qu’il soit au niveau corporel de limiter la sensation/la stimulation/souffrance/torture etc.

-l’impuissance de la cible face à ces armes et l’hypothique des menaces de mort / atteinte aux biens etc…

-une surveillance totale de la cible 24/24 7/7

-le total anonymat et l’amoralité des intervenants pouvant opérer en permanence et dans l’ombre (pas de preuves,de témoins et): figure typique de la guérilla «distante » aggravant les traits paranoïaques avec en sus une multiplication des menaces de mort ,d’accident…sur de la cible ,sur ces proches, enfant,animal et des biens (avec des dégradations récurrentes de nature psychopathique) .

-l’acces à tous les biens et ce sans effraction de la cible / domicile / voiture/ informatique / téléphonie etc…(les menaces de constitutions de crimes /délits faussement imputables à la cible font partie de « leurs attirail à délirer »

– du gaslighting avec violation quotidienne du domicile du véhicule (déplacement/disparition/dégradation d’objet avec des charges inconscientes:toujours faire délirer la cible)

-de la pollution / harcèlement sonore diurne et nocturne , via les armes projetant des effets sonores (sirène,bruits sourds,avions,helico etc..) mais aussi des passages de véhicules (klaxon,surrégime) et des mises en scène devant mon domicile sur les fenêtre

-une longue liste de harcèlement via des équipements électriques/ électroniques : alarme/radio/télé/informatique/téléphone toujours dans le cadre de stresser la cible l’intimider..en provoquant des pannes ou des bruits synchro avec des actions de la cible : quotidien et couplé a l’ harcèlement avec les armes DEW (tout matériel electrique ou electronique pouvant etre perturbé voire endommagé )  »

-une longue liste de différents dénis de services ou effectués en mode dégradé sur des prestations diverses (services/achats de bien,retard,etc…)

et bien sur les PERPS- réalisent dans le cadre du harcèlement au quotidient la coordinations des pions recrutés :

– voisins adoptant les techniques et ordres des PERPS – dans le cadre du harcelement et s’inscrivant dans les thématiques délirantes des PERPS

-des employés des services publics (voirie,btp etc.) les PERPS- utilisant des connections politiques locales

-des jeunes , des bandes de petits délinquants directement sous les ordres des PERPS et désinformant les jeunes du coin (predateur sexuel etc.)

-des groupes ethniques depuis 2016 probablement en lié avec les thématiques pseudo délirantes auxquelles les PERPS aimeraient me faire adhérer.

-ces PIONS reprennent ne partie les actions des PERPS- mais en plus cloisonnées en plus limitées ,chaque acteur réalisant une contribution à l’ouvrage de harcèlement collectif sans que les autres acteurs sachent sa contribution…une sorte d’anonymat en la lâcheté garantie…mais sous l’effet des PERPS , ces groupes de PIONS auto-organisés bien que manipulés formeront des sous composantes PERPS (valable pour des personnels d’unité politique/syndicale/profesionnel corpo/….)

2 . stresser la cible quant à des sanctions

la cible devient criminelle, délictueuse , perverse : l’inversion complete des roles

L’objectif est toujours de générer de façon globale

-un sentiment de menace diffuse , d’insécurité , les PERPS- pouvant réaliser leurs méfaits dans le domicile à l’exterieur dans le véhicules

-un sentiment de paranoia , du fait de la multiplicité des acteurs et PERPS , du nombre important et des menances de mort , la cible est conduite à ressentir crainte certaines quant à ces semblables…et multipliant alors les comportements d’évitement et les mesures de protection . S’en suit généralement une sorte d’escalade car ce que cherchent les PIONS et PERPS sont des réactions afin de pouvoir continuer , poursuivre la partie…une cible atone , peut vivace dans la prédation sociale est sans intérêt

-un stress organique le plus souvent généré par les armes DEW employé en permance pouvant créer des détresses organiques et donc des stress psychique important (menance de mort directe etc…mais mois à H.54 du fait de l’éloignement de la source d’émission)

-un rationalisme morbide , un symptôme pathologique qui consiste à se perdre en pensées ,conjectures, hypothèses de plus en plus délirantes et de se couper de la réaliter.


L’aggravation de ce
symptôme peut conduire à la décompensation psychotique en quelques mois du fait de la coupure psychique avec le réel ; la cible passant ses journées à vivre perdue et recle dans ses pensées délirantes.

Il est essentiel de comprendre est que le substrat des délires est fourni par les PERPS , en fait les psy des PERPS ayant défini les failles d’une cible vont aggraver ces failles , ces blessures psychiques en induisant avec divers matériaux des délires de plus en plus importants via des mécanismes d’amplifications

-qui sont toujours suivant le modele stress/vulnérabilité:des déstabilisation continue de la cible , un stress quotidien de plus en plus important du fait des gradations voulues par les PERPS (augementation du nombre de pions, de plus en plus menancant etc…alors qu’il ne s’agit que de simples mises en scénes) ayant eux aussi des impacts de plus en plus importants

-des thématiques délirantes qui sont en lien avec l’autorité , la sanction et la peur de la sanction avec l’utilisation de mécanisme de culpabilité profondement inscris chez la cible : ne pas faire/condamnation/repression etc ou faire indemme…en fait emploi des traumatismes lié à la maltraitance infantile de la cible

-les thématiques délirantes vont la plupart avoir des charges psychiques importantes et la plupart du temps sexuellement connotées afin de générer chez la cible des sentiments de honte / rejet / culpabilité et colere de se savoir affublé de pareils calomnies.

Les PERPS utiliseront un certains nombres d’objets, pions , mise en scéne afin de réaliser l’amplification des matériels délirants

les thématiques sont le plus souvent à caractères sexuels bien évidemment et sont attribuées à tort à la cible tout aussi afin de la culpabiliser,la destabiliser , la stresser et d’induire des atteintes à son intégrité psychique continuer

ces thématiques le plus souvent tournent autour

-de la pédophilie :les familles avec enfants seront massivement utlisées et exploitée par les PERPS : menace de mort ,conduite menance de voisins etc.

-des mises en scénes plus ou moins complexes faisant intervenir de jeunes enfants (faire jouer des gamins à ces experiences en dit long…),les impliquants dans une des formes de jeu de harcelement social via les reseaux sociaux : la chasse au pédo etc.

des mises en scenes faisant intervenir des familles , avec des enfants bien sur avec des comportements divers (toux commentaires etc…

les thématiques sont connexes et interfères entre elles afin de générer des thématiques dynamiques complexes et donc fortement délirantes pour la cible :

-le voyeurisme et dans ce cas la cible sera placée dans des conditions où elle pourrait être prise en flagrant « regard »

-ou dans les lieux public ou sur la route des mises en scenes sont réalisée afin que la cible ne puisse pas ne pas regarder…par exemple pour une intersection la cible doit regarder sur les cotés et justement une fillette posant se trouvait la … ou dans les courses dans un angle un employé montrait son postérieur de façon quasi obscène


Ces attributs ,ces fausses allégations aggravent les situations de harcèlement social de façon tres nette…démultiplient les mises en scénes…leurs fréquencesles auteurs, parfois des enfants…Une sorte de jeux social ou Monsieur n’importe qui peut devenir le délateur du jour en diffusant sur les réseaux la dernière mise en scène compromettant le cible ; la délation calomnieuse en bande organisée via les réseaux sociaux .

-la simulation médicale, le vol de prestation sociale etc…comme ci dessus des allégations rendant la vie sociale quelque peu compromise

-la toxicomanie etc.…

d’autres écrits décrivent de façon détaillée la liste de thématique délirante induites

mais il importe de souligner que cette première liste est toujours assortie d’une menace de répression sociale ou individuelle sur tous les plans

-sur le plan social : risque de poursuite légales et donc pénales sur des fausses accusations ou crimes injustement attribués portant sur la sexualité,la simulation médicale etc..

alors tres souvent les mises en scènes feront intervenir des moyens de force publique (armée , police, gendarmerie , ) ou institutionnels : personne ayant autorité et pouvant témoigner à charge

-sur le plan individuel ou de résolution par les groupes soulevés par les PERPS et donc para-légale (comme ce que je subis par les PERPS avec les tortures via les armes DEW donc)

-menace de mort violente en tout genre : utilisation de maghrébins pour me terroriser, de petits dealers armés, de groupe politique de bas niveau (du genre ouvrier de la voirie armé de secateur parti à la chasse au désigné perver etc…)

-sur le plan institutionnel puisque ayant un dossier psychiatrique (et c’est le paradoxe puisque je serais un simulateur pour les PERPS) le risque d’hospitalisation de traitement forcé, de mise en place de suivit médico judiciare etc…Aussi des pions étant utilisés dans des structures hospitalieres psychiatriques, bien souvent ces menacaces furent données avec l’infralangage PERPS.

-mais la résolution voulue par les PERPS est sans nul doute mon exil , fuyant les poursuites (que des intimidations PERPS) et tous les risques ci dessus ; la solution PERPS

donc les PERPS font tout pour que je change régulièrement de domicile voire me pousser à quitter le territoire : fuyant les tortures … comme si cela aller changer quelque chose hormis de me faire perdre mes ressources financieres (un des objectifs PERPS)

DE facon systematique ce recours a la sanction est a postériori formulé dans l’infralangage (suite à la mise en scéne,induire des conséquence logique ) par les PERPS le plus souvent àpres une mise en scéne

-le plus flagrant est lors de passage dans des supermarché ou tout un travail de déstabilisation aupréalable est réalisé : comportement anormaux de faux clients, souvent des PERPS0 , de cassiere etc…à la sortie vigile menancant, ou voiture de police ou de gendarmerie…

-ou juste apres avec croisé un enfant , le plus souvent une fillette : présence d’un témoin , toujours pareil:police,personne ayant autorité,ou groupe de personne de la voirie,ou infirmiere…

mais il s’agit du registre simple…pour les délires complexes interconnecté (sexe / drogue / simulation/ etc.) avec des mises en scéne et des conditionnment via les armes les PEPRS arrivent à générer des questionnements dont il m’arrive de devoir lutter pour juguler pour rationaliser et distencier

-sur la partie légale vu que des unités d’État de repression sont engagées et sous traite avec des malfrats ce qui en dit long sur le niveau de corruption et de totale illégalité de ces agents/opérants ayant quitté le cadre légal (pas de marche arriere pour eux) , de fausses preuves , daux témoisn fausses accussation, directe ou indirecte , « un ensemble de doutes , de situations à charge pouvant valoir et finir par faire preuve. Lorsque la torture est rétablie,toute personne s’interroge sur la suite des opérations…mais puisqu’illégales

-le travail des PERPS portera donc sur une résolution violente et sommaire : enlevement dans des camionettes pour execution, utilisation de véhicules lourds sur les routes tres menancants …de personne arabe au profile patibulaire me suivant silencieusement dans une rue déserte…etc , tout un contexte créé de toutes pieces pour les PERPS afin de poser le risque léthal (sachant que les PERPS- sont issus de reseaux mafieux / ou trafic de stup et vue le niveau ,la bassesse et les méthodes : tout est possible en fait

-la repression psychiatrique elle aussi a été posée plusieurs fois reprenant un suivit à H.54 mais elle est moindre puisque entrera en conflit avec tout un travail des PERPS portant sur la simulation médicale communément admise à présent,donc peut probable par contre des infirmiere pions pourraient témoigner de l’amoralité de cible,de son caractére psychopate etc…et orgaiser des vols de biens ou d’argent comme réalisé à T.77 (complicité avec les PERPS- probable mais de toutes facons les PERPS- savaient tout du centre psy)

etc.

-depuis un an la résolution voulue par les PERPS est donc mon départ du territoire ,une constante dans toute la thématique délirante chez eux, toujours déménager , quitter son domicile , et depuis un an le territoire …Ce que j’ai tenté de faire , contraint et forcé qui peut resister à la torture de ce niveau comme à T.77 ? Au conditionnent psychique…un psychotique diagnostiqué schyzo…la partie est d’une facilité déconcertainte pour ces gens

Mais se posa régulierement la question des ressources ne pouvant quasimment plus travaille , et retrouvant les PERPS meme à l’étranger ainsi que leurs armes…

3 Le conditionnment , le travail préalable le plus souvent sur des mises en scéne à l’exterieur

pour que les thématiques délirantes puissent trouver fortement écho chez la cible , pour que leurs imprégnations soient maximales , tout un travail préparatoire est réalisée en amont par les PERPS- le plus souvent : mettre en condition la cible afin qu’elle soit le plus permeable possible, la plus maélable possible afin qu’elle participent pleinement aux mises en scéne mais surtout qu’elle vive une expererience la plus négative possible , la plus traumatisante possibles

le travail psychique préalable comporte le plus souvent la veille un traitement aux armes DEW et drogues adjuvantes probables :

-hyperexitation, hypervilange, privation de sommeil, reves induits , consignes subliminales ( ? probable)

-les armes DEW sont souvent utilisées afin de faire stresser la cible en réalisant des stress corporel (torutre/modification rythme cardiaque/respi/sudation etc.) voire mimant des signes phusiques de stress importants alors que la cible psychiquement ne l’est…diahrée,douleurs ventrales,echauffement de zones : faire croire à la cible qu’elle est en grand danger …si si son corps le ressent…un pressentiment corporel electromagnétique (qui est débilité par ses armes , les opérateurs doivent etre irradié aussi)

la cible doit impérativement etre stressée lors de son départ (réalisation de conditions stressantes : violation de domicile avec petits objets symbolique déposé, déclanchement d’anomalie : voisin,informatique etc…afin de fortement indisposer la cible,la faire stresser mais surtout la déstabiliser

Une nouvelle déstabilistaion psychique est le plus souvent réalisée avant la mise en scéne

-+pour les plus simples comportments anormal du pion, toux,attitude corporelle ou véhicules utilisant des codes induits (couleurs,ouvertures de portieres,placement des véhicules etc..°

-pour les plus complexes ,comme cité plus haut des stress physiques vont etre induits mais aussi de part la multiplicité des vécu traumatisant la cible finit par etre reellement conditionner à evitter ce type de trauma

4 L’isolement et l’inactivité

je me souviens lors d’une décompensation ou apres écouter souvent le Roi des Aulnes de Ghoete, un Lied …et ce Roi susurrant, vouloir jouer , etc.

Les PERPS font exactement pareil avec la cible comme les Pions en fait elles « charment » bien des gens en leurs faisant croire ce qu’elles veulent croire, surtout ce qu’elles veulent croire,et c’est avec une grande tristesse que je me suis appercu mais sans doute est ce le vouloir des PERPS : donner la désespérance…que bien des gens sont enclins au pire , qu’un « vernis » léger ,si léger , donne un aspect humain et civilisé à ce que nous disons notre humanité pouvant basculer par des jeux de haine,de colère ,de frustration etc…en la pire des bestialité

J’ai vu des gens décoré , d’un niveau social d’excellence,des élites et des idylles basculer et adhérer aux affligeantes manipulations des PERPS à une vitesse stupéfiante,irrationnel : les mensonges des PERPS ne servant que de mobile à la haine et de justifier les pires des comportements : de l’incitation à la haine , le travail des PERPS .

Les PERPS utilisent les failles, les manques, les envies, les colere en fait toute la noirceur d’un etre humain pour le faire aller là où le veulent…dans le temps…Les PERPS ont le temps ils peuvent mettre des années a monter une combine , un plan, un scénario dont la résultante sera donnée encore plus tard…c’est assez fascinant aussi ce rapport au temps dans l’appareil psychique

Parfois aussi ils peuvent utiliser le contraire, l’affection,l’amour etc..afin de façon encore plus douloureuse encore créer des blessures ,des abandons, etc..et d’isoler la cible de ses proches, rupture,divorce,etc..


L’isolement des cibles est une priorité absolue chez les PERPS cela est relaté part toutes les cibles , couper la cible des autres sans nul doute à des fins de désespérance…mais aussi dans une stratégie d’enfermement psychique à des fins de torture…

La cible étant alors à la merci des PERPS

 

5. La saturation négative

La saturation négative est sans nul doute l’une des actions principales

Tout le conditionnement de la victime, la mise sous pression , le stress infligé les tortures tout est fait pour qu’en permanence la cible soit renvoyé à des

-pensées négatives imposées : situation et mises en scénes abjectes, en référence constante le plus des allégations suggestives de nature sexuelle d’une grande bassesse afin de souiller ,salir la pensée , le ressenti de la cible qui éprouvera

-des affects négatifs ,de la colère, du dégout , un sentiment de souillure,de salissure par ces mises en scénes incongrues

La cible a son esprit saturée d’informations, de scénes de vécus abjectes, de situations de vie traumatisantes,ambivalentes,scabreuses etc…

Donc les PERPS vont multiplier les scènes,infectes,infâmes etc…ou/avec un danger direct , une menace , des represailles,des sanctions

-les PERPS veulent interdir à la cible les transports :

-en voiture : multiplication des situations à risques voire de danger de mort ou menace de mort par accident.

Multiplication des mises en scénes avec personnes intimidantes etc

-dans les autres transports : multiplications des pannes , des mises en scénes

Dans cette stratégie , il est indispensable que ces situations négatives soient reproduites systématiquement afin de créer un véritable conditionnement et donc de générer un évitement de ces situations stressante/traumatisantes par la cible

la cible ne devant pas avoir de rapport sociaux

-même schéma , des pions vont être utilisé dans le centre psy (dernier lieu de pseudo vie sociale) afin de pourrir la vie de la cible

-jeux de mise en scènes (toujours les mêmes voyeurs/risque sexuel/vol etc…avec risque de répression

-Les PERPS vont comme toujours utiliser quelques éléments leviers allant corrompre les équipes, les patients etc…rendant la situation pour la cible en souffrance mais par part trop , l’expérience doit être traumatisante mais doit permettre la poursuite du « jeux »

la cible doit rester confiner chez elle en somme , toutes les sorties ,toutes les activités extérieures vont avoir pour conséquences : des mises en scène du stress etc.

 

Les PERPS vont faire en sorte que chaque sortie à l’extérieur de la cible va avoir des conséquences chez elle suivant les thèmes délirantes des PERPS au menu du jour , les PERPS ayant accès au domicile et aussi au véhicule

-par exemple, pendant plusieurs semaines les PERPS me faisaient croire que la maison allait être cambriolée en mon absence (vol d’une chaise , disparation d’objet etc.)

-que la maison aller exploser, brûler etc.

-actuellement le thème «voyeur »étant à la mode dans le voisinage : que des ombres se plaçaient derrière les fenêtres et volets en mon absence : faire croire que j’étais l’auteur d’actes de voyeurisme.

-que ma maison allait servir de cache de stupéfiant : les PERPS- cherchant la came lors des mes absences

-etc…

Pour le véhicule aussi lors des sorties les PERPS (voir d’autres chapitres) feront croire que le véhicule est « menacé »l’objet de délit etc…donc la cible devra s’en écarter le moins possible

Toutes ces tactiques ont pour but d’accroître le stress de la cible lors de ses sorties à l’extérieur.


Les PERPS vont aller plus loin car leurs armes peuvent réaliser une mise en « situation » de la cible, un pré-conditionnement, afin de la stresser

Au retour, les PERPS vont à nouveau utiliser leurs armes afin de faire souffrir la cible : maux de tete , douleurs divers afin de faire comprendre à la cible qu’elle serait dépassée par le niveau de stress et qu’elle ferait mieux de ne pas sortir


Hors les PERPS de facon continue et permanente en son domicile poursuivent les tortures , les conditionnements etc…bien que les mises en centaines faisant intervenir des centaines de pions, des moyens d’etat etc…soit plus complexe
mais ils
yarr ivent

6. Destructuration du langage et de la pensée

Le harcelement sonore , la torture en fait est constante avec les armes DEW , les PERPS vont utiliser le corps pour génerer des sons dans le ventre principalement, la gorge , les sinus

Des projections sonores complexes ( bruit d’helicoptere etc) ou simples (forme de coup sonore sur des objets,des murs etc…)vont amplifier ces tortures corporelles et la plupart du temps faire echo.

Traité comme un animal, les PERPS utilisent le son comme méthode de conditionnement particulierment à T.77 où j’avais été décérébré par leurs armes DEW émettant à proximité…
c’est alors que j’ai compris que les PERPS procédaient à des manipulations , du conditionnement avec les sons toujours en référence avec des élements psychologique, des avions, des trains, des portes bruits de porte s’ouvrant chez les voisins

Les PERPS vont coupler, conditionner la cible a avoir une réponse physique biologique induite par un son donné apres des centaines d’heures d’émission sur le cerveau afin de générer des émotions,des affects, associés à ces sons :

tel sont plaisir, tel autre évitement

Les PERPS feront pareils avec les couleurs

Mais durant les phases de délibilitations délirantes intensives les PERPS avaient meme établit un code , un pseudo langage, un infralangage reposant sur des abrévations de mot , des associations libres consituant une sorte de discours délirant, interprétatif.
Telle decharge sur un endroit du corps= un message

tel nombre de coup dans la décharge ou la piqure , un autre

tout un néo langage s’instaura et fut exploité par les PERPS afin d’aggraver bien sur la charge délirante et interprétative

mais surtout afin de proceder à une destruction du langage et donc de la pensée en démultipliant les mécanismes associatif

Ce véritable effrondrement de la pensée a permis au PERPS un conditionnement suivant des associations sonores afin de renforcer des complexes mais surtout d’obtenir des modifications du comportement, d’influencer les décisions, de créer des ordres en fait quasi subliminaux à la cible qui ne s’imposent mais sont plus de l’ordre du reflexe : tel son sonore d’un mot donnant lieu à une réponse ;

La destructuration du langage a pour effet de relacher les mécanismes asssicatifs, la pensée devenant folle, instable rapide et incotrolable : passant du cop à l’ane

un des symptome important de la shyzophrenie ou des états psychotiques : la diffluence .

Mais surtout dans le cadre du conditionnement cette diffluence permet de faire tomber les resistances psy de la cible,

de vaincre une sorte de firewall ideique de la personne sachant reconnaître les matériaux « aliens » les corps étrangers invasifs ce qu’elle ne peut plus faire sur une pensée diffluente

qui alors peut s’emporter sur tout délire induit ou résurgent

et également et surtout pour les PERPS devenir perméable aux « messages » à leurs infralangage , la cible devient une sorte de marionette alors répodant à leurs ordres.
Un objet placé sur le chemin de la cible (une barrette de fer au sol perpendiculaire ) pourra apres des heures de conditionnement et d’autres éléments mis en instruction : faire que la cible les minutes suivantes ne verra pas un stop et pour la premire fois le franchira sans le marquer,sans remarquer la barre blanche au solution

7. Marionnet psychique

cette partie est sujette à caution car il est certain qu’un conditionnement psychologique est été réalisé , est toujours en cours…par contre les inductions,les ordres,les pensées par les armes DEW restent obscures pour toutes les cibles.

Que des psy réalisent des conditionnements avec les matériaux présenté à la cible cela est certain : l’interet du gaslighting des objets symbolique à charge sexuelle, des images , du néo langage ci dessus évoqué,des codes couleurs / son

soit

mais les interférences des armes DEW sur le cerveau sont difficilement compréhensibles , la désinformation sur le Net est totale mais il est certain que ces armes sont en capacité d’interagir directement avec la cible quant à sa psyché/pensée/volonté etc.

Tous les états cérébraux peuvent etre altéré et modifié par le biais de ces armes de la débilitation profonde à des états d’hyperexitation,de la pronfonde tristess à l’euphorie la plus complete.

Le cours de la pensée, le comportement peut donc etre modifié de facon «basique » biologique en somme sur l’altération du cerveau et du systeme nerveux central

Je sais aussi que les PERPS sont en capacité de générer des sons complexes avec leurs armes DEW, de facon réaliste et spacilisé

Les PERPS sont ils en capacité de générer des mots , des phrases ,des ordres, des messages ?

Bien des cibles font états de V2K ou voice to skull qui sont des hallicinations auditives externes sur le plan clinique et relevent directement des symptomes psychotiques

en permance des cibles vivent avec des voix, des personnes autonomes s’exprimant par des voix exterieures à la personne (j’ai eu ca mais interne hors de rares fois en décompensation) sauf que ces personnes ne sont pas psychotiques, en crise aigue, ou décompensation psychotique…Leurs cerveaux capterait les émissions des armes DEW directement sans passer par l’air…

Une autre technique encore plus perverse et dont je me suis souvent interrogé mais cela est pousser le « delire encore plus en avant » est de faire en sorte de consciemement la cible ne puisse ecouter les messages des armes DEW.
Seul l’insconscient aurait les messages et ferait «pression » sur le conscient de la cible afin de la faire urgemment obtemperer «envie soudaine, desir inexpliqué,changement d’activité , de decision »

J’ai experimenté des anomalies de synchronisme par exemple je decide de faire une chose et mon action est synchronisée avec une des PERPS généralement une arrivée de voisin etc.

Il est arrivé que dans un demi sommeil des mots , un ou deux ait été recu dans mon cerveau:sur une phase onirique ou pseudo onirique , en anglais en francais souvent part , mort , we win,

en clair ces projections semblent etre possible mais techiquement avec moi cela ne marche pas…alors j’ai droit aux sons permanents dans mon corps , préférable à des voix dans la tete, j’ai donné sur des hallu interne…

La plus grande méfiance avec les écrits sur le NET et surtout les capacités de technologie PERPS est de mise ainsi que les inductions délirantes amplifiées par les PERPS et utilisant des mécanismes psychotiques, des reflexes insconcients suite à l’invasion psychique par le virus PERPS dans la psychée

NON les PERPS ne peuvent pas avec leurs armes

-les PERPS ne peuvent pas lire dans les pensées, décoder le langage idéique d’une cible . Par contre ils ont acces à des sorte d’ECG ou d’état cérébraux/corporel : ils peuvent reconnaître avec une précision extreme une variation d’humeur ou de pensée : positive négative etc.

la technologie m’est completement inconnue il y a des milliers d’articles sur le NET sur le remote neuro monitoring, des milliers de pages sont de l’intox…donc les PERPS savent

-les PERPS peuvent ils induire des pensées dans le langage idéique  : non parcontre ils peuvent injecter lors du sommeil , induire des sortes de reves ,des images , des sons dans l’appareil psychique , des virus ,du parasitage avec libaréation de toxine

les impacts corporels des armes DEW peuvent mimer des réponses corporelles psychiques ( stimulation diverses : chaleur plaisir,douleur, sensation corporelle de stress ,de peur,sudation,actes réflexes projetés sur le corps de la cible afin d’interferer avec elle : le plus souvent lui faire croire qu’elle est en grand danger…qu’elle est menacée directement de mort, que telle personne est ennemie…tout cela en temps reel dans le domicile ou à l’exterieur…

les PERPS peuvent influencer le comportement de la cible

-les PERPS utilisent des messages subliminaux, des codes couleurs / sons suite à des centaines d’heures de conditionnement mental : mais pour qu’un ordre opére il faut que la cible ait été déstabilisée pour que la consigne passe ou soit inscrite : toujours la sorte de firewall de la conscience.

-les actions des armes sur le corps peut déclancher des reflexes comportementaux : tel décharge , telle douleur à tel endroit pourra avoir tel action de la cible en mode reflexe (mais tres limité : grattement du nez …douleur génétile etc.) mais souvent il s’agira de perturber la cible (tel stimulition corporelle pouvant avoir origine un desir sexuel…sentiment de honte etc..) alors que tout cela est profondément artificiel

mais psychiquement il est évidement que cette césure consciente du corps / de l’esprit doit avoir des composantes psychotiques certaines que les PERPS ne cessent d’exploiter et d’amplifier

La cible doit consciemment ne plus prendre en compte des signaux d’alerte corporel…ce qui est plus que difficile et rencontré lors d’épisode psychotiques

-il est possible que des messages subliminaux suggestifs soient émis sur la cible mais cela semble ne pas fonctionner chez moi, les PERPS doivent avoir recours à des élements réels (objets/coleurs/type de personne) en permanence : donc tres limités et probablement de portée onirique

-mais comme déjà écrit les profondes altérations comportementales et psychiques de la cible sont les effets biologiques des armes DEW sur le cerveau et le systeme nerveux central : une cible à proximité des armes peut etre débilité et légimisée en quelques minutes …

Toutes la personnalité,les decisions,la pensée,etc…vont alors etre profondement perturbée comme sous l’usage de substance psycho active (qui en plus peuvent etre administrée à l’insu de la cible afin d’amplifier les anomalies…)

pour les synchronismes, qui sont avant tout permis par les armes DEW utilisées en mode surveillance/monitoring de la cible.
Les PERPS vont simplement anticiper/prevoir/planifier des actions afin de faire croire à la cible que ses pensées sont devinées (encore un symptome psychotique majeur) dévoilée et que les PERPS peuvent tout…

Alors que les équipes de psy verion MEGELE savent presque tout du comportement de la cible qui est prévisible plus encore si conditionnée…

Mais en fait à la base les PERPS sont des agents pseudo militaire, ils peuvent générer des synchronisme impressionnement à quelques fractions de secondes : tel réponse d’une action d’une cible : particulierment sur la route ,

et c’est leur point forts : travailler en meute afin de terroriser une proie avec des moyens d’État..

 

-les PERPS feront croire à la cible qu’ils sont omniscient et omnipotent, qu’elles lisent dans les pensées de la cible , prévoit tout ces dépladcements désirs etc…tout cela afin des fins de tortures psychologiques. Et encore et toujours de génerer des symptomes psychotiques : des pensées magiques , non les PERPS ne sont pas divins loin de là…

Mais si elle le croit la cible doit alors desesperer ,se sentir prise au piege, dans les griffes de centaines d’agents diaboliques et malveillants sur puissants sur entrainés sur intelligent,sur équipé (sur ce point il est certain que c’est complement délirant) sur humain : des sur hommes et la cible , un sous homme , des Ubermensh et des Untermench…souvenir souvenir nous en sommes la en occident en 2018

6 Conséquences

 

La claustration ,l’isolement etc …vont etre à la source de troubles psychiques , de dégradation de la qualité de vie , psychique,physique et dans pourissement à la merci au domicile des PERPS et de leurs armes .

la principale stratégie est bien de pourrir la vie de la cible , mais pas simplement la vie, tout son être, salir ses pensées, rendre ses affets négatifs,ses perceptions…, un travail d’obscurcissement , d’opacification,de noirceur permanent

La cible procédera alors à des stratégie d’évitement, de fuite du réel, s’en coupera et délirera progressivement se nourrissant alors du substrat fournir par les PERPS : tout le matériel délirant et interprétatif

Car isolée, sans liens sociaux (les tres rares étant corrompus par les PERPS à des fins de pourrissement généralisé) et surtout sans travail et occupation autres que les ruminations, les pensées autocentrées autour de soi, des tortures,des tentatives de compréhensions ,d’interprétations etc…les PERPS créent des conditions idéales à l’aliénation psychique et à sa résolution : la psychose aiguë en construisant au quotidien par tous les moyens (voisins retraités,enfants du quartier,facteur,etc…)des réalités menaçantes, hostiles et envahissantes . Toutes trouvant références dans les thématiques « classiques à la cible » que les PERPS tortureront,forceront la cible à ingerer , à adherer à une néo réalité , une PERPS réalité mais qui rapidement aura si ses limites :


Cette construction d’une néo réaliété aura bien plus de prise et d’effet à domicile confiné qu’a l’extérieur pour une simple raison :

cette néo réalité ne peut être mise en scène partout…puisque mensongère et des sorties à l’ exterieur vont compromettre cet enfumage délirant de la cible qui prendra conscience que non :

-le monde entier ne souhaite son lynchage pour crimes divers et variés tels que voudraient lui faire croire les PERPS utilisant les voisins,les thèmes délirants du jour mais toujours les mêmes etc ;..
-que les participants au «jeu » PERPS sont dans les faits que des PIONS , il ne s’agit que d’un jeu dont les figurants sont dans la plupart des cas consternants et pitoyables (ce qui est voulu)

-que lorsque la cible sort du confinement asphyxiant , elle « respire » tout simplement ,quitte un mode en circuit fermé (lavage de cerveau)imposé par les PERPS fortement anxiogène et psychogène

La volonté des PERPS de porter atteinte à l’intégrité psychique de la cible est manifeste , patente et certaine

mais un autre aspect , plus fonctionnel , réside en la débilitation corporelle aussi et cela aggravé par les armes DEW ,en particulier sur les atteintes au sommeil et fonctions digestives/intestinales

les nuits de quelques heures de sommeil discontinues rendent l’activité physique diurne qui absente,

les actions des armes DEW et les troubles psychologiques générés déséquilibres les apports nutritifs/dépenses physiques

-perte musculaire et prise de poids rique d’obesité, de diabete …

restant à domicile sous les ondes , les experiences continuent souvent à bas bruit mais le corps (le cerveau en premier) reste sous l’emprise,le travail débilitant de ces armes et probablement carcionége.

Le corps est constamment stressé par les ondes (modification fréquente et imposée au corps des rythmes cardiaque,respi etc…jusqu’a l’appétit ou non) un véritable asservissement qui ne peut s’accomplir que si la cible ne sort pas et si elle bouge le moins possible (l’informatique de ces armes a des difficulté avec la distance à ré acquirir la cible )

au pourrissement psychique , un pourrissement physique est délibéremment voulu par les PERPS

tel à la volonté des PERPS pourrir 100 % de la vie d’un cible dans

la prostration et l’isolement , sur tous les plans et sans répits, 

un autre type de pourrissement est une résultante des mécanismes de défense , de tentative d’apdation qui vont alourdir la vie de la cible , la pourrir, ne cessant de la ramener à des situations imaginaires (néo réalité du voisinage par exemple imposée par les PERPS)

La cible va se structurer par rapport aux délires des PERPS , va s’organiser afin de se proteger ,de limiter les trauma etc.

par exemple : afin de lutter

– quant aux violations de domicile quotidienne , au gashligthing, etc.

la cible pourra se munir d’alarmes,de caméra,de code ,de protection des issues …qui alourdiront son quotidien (des heures à passer à vérifier les films,les portes,les activations etc..)

quant aux troubles de voisinage (voyeurisme,trouble sonore,etc…)la cible adoptera des stratégie d’évitement ; à telle heure ne pas sortir,a telle heure ne pas ouvrir les fenetres,les volets,ne pas sortir les poubelles tel jour etc..et bien évidement les PERPS/PIONS/VOISINS s’amuseront à contrer déstabilisant plus encor ela cible

-la cible suivant l’importance de l’adhésion aux délires imposées par les PERPS passer des somme de temps énergies et de temps incohérentes ( par exemple empoissonnement de la nourriture ; surveillance du frigo,partir avec ses aliments,plus de stockage des denrés etc.) . L’un des délires le plus difficile à contrer à juguler et celui d’empoissement particulierement de l’eau, l’autre celui de la maladie (arme DEW ettc…

il s’agit alors d’un véritable asservissement à des routines , des actes de préservations , ou d’adaption à des situations anormales, causées par les PERPS et suppot

Mais ces mécanismes tentant de s’adapter à des causes « dementielles » produites et générés par les PEPRS justement en cette fin ne font en fait qu’aggraver le pourrissement psychique sans quasi résultats (effet désespoir/frustration aussi cherché par les PERPS) mais avec des contraintes épuisantes et déléterres puisque focalisées sur les PERPS/PIONS/…

s’en suit une autre composante des PERPS qui est d’occuper la vie de la cible , un peu comme une maladie grave , qui ne laisse jamais en paix , un cancer de l’esprit et du corps de par leurs armes de tortures.En fait si la cible reste à domicile elle est contrainte de penser constamment au PERPS/PIONS/Voisins/divers/variés dans des spirales déléterres.
Les PERPS bien sur utilisent la vacuité de la cible, et surtout ses troubles psy, ses prédispositions psy au rationnalisme morbide pour miner le psychique de la cible…toujours dans la quete de la décompensation mais aussi de la désespérance

car dans cette guerilla psychologique tout un pan du travail des PERPS est de conduire la cible à desesperer…

les tentatives de fuite echouent,de déchouer les x tentatives des PERPS aussi , de fuir les armes partiellement ,etc…

et sans nul doute avec la décompensation psychotique mais qui est aussi liée à des troubles de l’humeur dit depressifs , de désesperence…les PERPS utiliseront l’espoir comme d’une veritable arme . Faire croire à la cible que peut etre…et puis non mais c’est surtout l’inverse dans le conditionnement qui est réaliser

faire croire à la cible qu’elle ne pourra pas, qu’elle ne peut pas , qu’elle doit partir ne pouvant rester…
L’action déléterre de pourrissement de l’espoir portera sur la durée…sans nul doute du caractére obscessionnel de la guerilla des PEPRS qui changeant des équipes,des operatants,des pions arrivent à durer , perdurer en l’espace et le temps alors que la cible malade veillissant peut fatiguer…

Avec la désesperance vient un corollaire à l’action débilitante des PERPS qui est l’une des caracteristique de la guerilla : une guerre d’usure…

des actions répétées de facon continue, encore et encore sans qu’il soit ,enfin qu’il semble possible à la cible de s’y soustraire pleinement…désespoir suite à une longue longue guerrilla…un policier disait que les PERPS tuait le vouloir vivre d’une cible…

mais surtout la cible va comprendre plus encore les méthodes des PERPS ;

  1. Les PERPS utilisent des sortes de scripts, des programmes en boucle…les mises en scène peuvent varier mais les thématiques sont toujours les mêmes (delit/crime=peur/risque/danger=repression= boucle de conditionnement le plus souvent à composante sexuelle bien grasse et bien salissante, le plus possible est voulue)

2. Ces scripts ont régulièrement des bugs,des insuffisances des incohérences profondes, des approximations qui deviennent risibles,comiques et pathétiques…ruinant l’édifice mensonger.

La crédibitité des PERPS , des PIONS , s’effrite sous le rire de la cible , un rire désolé en fait : constatant la médiocrité et la bassesse des protagonistes . La faiblesse et l’incurie des intervenants sont source de rire . Mais la cible rie d’elle même : se croyant avoir été menacée par la Terre entière en les mains de PERPS divins…sourire

3. UN des elements moteurs pour une cible est de constater que malgré l’ampleur et les moyens d’État utilisés à son encontre…elle résiste encore et toujours, tient debout jours après jour,et rit de ses détracteurs qui même si ils peuvent tuer à distance , se sont ridiculisés de part on d’un comique sans nom : le ridicule est si flagrant…les disproportions dans les moyens sont telles que le comique de situation est délirant , la cible malade,handicapée et invalide face la Stasi locale est devenue hilare

mais les PERPS semblent dans bien des cas sous évaluer les cibles à leur merci , l’humain continuant à leur échapper,en des formes de resistances, d’humour ,de Foi . A moins d’etre à proximité des armes DEW (toute resistante étant alors sous tortures quasi impossibles ,ce mot perdant meme son sens) dans la démence de toute puissance des PERPS car sous des dehors de haute technologie, de sciences humaines perverties , de scénarios coordonnant des centaines de Pions avec des millions d’euros engagés…toutes les cibles « survivantes » arrivent au meme constant : nous leur échappons continuellement.


L’évasion face aux PERPS est simplement dans la juste compréhension de ces individus , sans les juger (ce qu’ils souhaitent aussi , ils désirent tant notre haine,notre colère,notre ressentiement afin devenir comme eux ,pire qu’eux…) mais de poser clairement les actes , les tortures, les méthodes , de savoir qui sont ces gens
et un reel soulagement , une libération intérieure en fait
Meme si les tortures et harcelement se poursuivent , la partie est terminée , les PERPS ont dit dans les faits et les actes qui ils étaient .Ils étaient présents dans les camps en Allemagne, dans les goulags,dans Alger ,en Argentine, dans tous ces lieux de tortures et d’atrocités .Désormais ils opèrent à domicile à distance. Mais ceux sont les mêmes .

 

psyops

Publicités